Président du jury
Arie Van Lysebeth
Belgique, °1938
Arie Van Lysebeth était le Président du Jury du Concours Reine Elisabeth de 1996 à 2018. Il commence le violon à l’âge de quatre ans. Il s’est formé au Conservatoire de Bruxelles, où il a étudié l’écriture musicale, le basson, la musique de chambre et la direction d’orchestre. Après concours, il se voit octroyer le poste de basson soliste à l’Orchestre symphonique de la Radio-Télévision Belge. Deux ans plus tard, il devient premier lauréat ex-aequo du Concours International de Prague. Il se perfectionne ensuite en direction d’orchestre auprès de Bruno Maderna à Salzbourg et Pierre Boulez en Suisse. Depuis 1970, il dirige le Vlaams Kamerorkest, en Belgique et à l’étranger. En tant que chef invité, il s’est produit à la tête des grands orchestres belges, ainsi qu’aux États-Unis, en Argentine, à Taïwan, en Grande-Bretagne, en Italie et en Allemagne. Il a ainsi travaillé avec des solistes renommés tels qu’Igor Oistrakh, José Van Dam, Murray Perahia ou Augustin Dumay, parmi d’autres. De 1995 à 2004, il a également été le chef de l’Orchestre Symphonique du Conservatoire de Bruxelles. Pendant de longues années, il a été professeur de musique de chambre au Koninklijk Conservatorium de Bruxelles (1970-1994), dont il a assumé la direction de 1994 à 2003. De 2004 à 2014, Arie Van Lysebeth a par ailleurs été directeur artistique de la Chapelle Musicale Reine Elisabeth.
  • Biographie
En savoir plus
Philippe Boesmans
Belgique, °1936
Après des études de piano au Conservatoire de Liège, Philippe Boesmans abandonne la carrière pianistique pour la voie de la composition qu'il aborde pratiquement en autodidacte. Profondément intrigué au départ par le post sérialisme, il prend très tôt conscience de la nécessité d'en dépasser les contraintes et les exclusions. Sans renier cet héritage récent, il élabore un langage musical très personnel, où la communication avec l'auditeur retrouve une place centrale.

Producteur à la RTBF (1961), Philippe Boesmans a été compositeur en résidence à La Monnaie de 1985 à 2007. Gerard Mortier lui a commandé plusieurs oeuvres, parmi lesquelles La Passion de Gilles (1983), les Trakl-lieder (1987), ainsi que l'orchestration de L'Incoronazione di Poppea de Monteverdi (1989). Toujours pour La Monnaie, Bernard Foccroulle lui a commandé un opéra Reigen, l’œuvre a été créée en 1993 à La Monnaie dans une mise en scène de Luc Bondy. Cette production a été reprise en 1993 à Strasbourg, en 1994 à La Monnaie et au Théâtre du Châtelet à Paris, en 1995 à l'Opéra de Francfort. D’autres productions de Reigen ont été programmées à l'Opéra de Nantes (1997), au Wiener Opern Theater (1997), à Braunschweig (1998), à Amsterdam (1999).

Une nouvelle version de l’œuvre pour orchestre de chambre dans une transcription de Fabrizio Cassol a été commandée par l’Opéra national du Rhin. La création a eu lieu par l’Atelier de Rhin au Théâtre Municipal à Colmar en mai 2005 et d’autres représentations ont été programmées à Mulhouse, Paris, Strasbourg, Lausanne. Une production du Opera Studio Nederland dans une mise en scène de Harry Kupfer a été en tournée aux Pays-Bas en septembre et octobre 2007.

C’est aussi en collaboration avec Luc Bondy que Philippe Boesmans a créé son opéra Wintermärchen d'après The Winter’s Tale de William Shakespeare. La première a eu lieu en 1999 au Théâtre Royal de la Monnaie à Bruxelles. Cette production a été reprise en 2000 à l’Opéra de Lyon et au Châtelet à Paris et en 2004 au Liceo à Barcelone. D’autres productions ont été programmées à Braunschweig, Vienne et Nürnberg. L’œuvre a été enregistrée en novembre 2000 sous le label de Deutsche Gramophon.

La création de Julie d’après Mademoiselle Julie de August Strindberg avec un livret et une mise en scène de Luc Bondy a eu lieu au Théâtre Royal de la Monnaie en 2005. Cette même année la production a été reprise au Wiener Festwoche et au Festival d’Aix-en-Provence. D’autres productions ont été programmées e.a. à Braunschweig (2006), à Londres en version Anglaise (2007), à Bolzano (2009), en Suède (2010).

Le dernier opéra de Philippe Boesmans Yvonne, princesse de Bourgogne d’après la pièce homonyme de Witold Gombrowicz a été commandé par Gerard Mortier de l’Opéra de Paris. La première mondiale, à nouveau avec un livret et une mise en scène de Luc Bondy, a eu lieu à Paris en janvier 2009. Cette production a été programmée à Vienne en mai 2009 et à La Monnaie à Bruxelles en septembre 2010.

L’œuvre de Philippe Boesmans est jalonnée de consécrations importantes: prix Italia pour Upon La-Mi en 1971, de nombreux prix du disque: l'enregistrement de son Concerto pour violon et de Conversions ne s'est vu décerner pas moins de six prix, dont celui de l'Académie Charles Cros et le Prix International du Disque Koussevitzky. En 2000 l’ensemble de l’œuvre de Philippe Boesmans a été consacré par le prix Honegger. En mai 2004 il a obtenu le Prix Musique de la SACD.

En décembre 2007 le DVD de Julie (BelAir Classiques) a reçu diverses mentions et prix e.a. le Grand Prix Charles Cros. En 2009, Philippe Boesmans a reçu pour Yvonne, princesse de Bourgogne le ‘prix de la critique française’ décerné pour la meilleure création de l’année. L’enregistrement va reçu le ‘Diapason d’Or’ décerné par le magazine Diapason d’Or.
  • Biographie
En savoir plus
Frédéric Devreese
Belgique, °1929 - 2020
Compositeur belge né en Hollande, Frédéric Devreese a abordé tous les genres: opéra, ballet, orchestre, musique de chambre, choeur, piano. Toutefois, ce sont surtout ses musiques de films et ses prestations en tant que chef d’orchestre qui l’ont fait connaître du public. Il reçoit ses premières leçons musicales de son père, puis étudie à Bruxelles avec Marcel Poot (composition) et René Defossez (direction d’orchestre) avant de se perfectionner à l’Académie Sainte-Cécile de Rome et à l’Académie d’État de Vienne. Il n’a que vingt ans lorsque son Concerto n° 1 pour piano et orchestre reçoit le Prix de la Ville d’Ostende. En 1983, son Concerto n° 4 pour piano et orchestre sera imposé à la finale du Concours Reine Elisabeth. De nombreux prix nationaux et internationaux lui ont été décernés, parmi lesquels le Prix Italia pour son opéra TV Willem van Saefthingen, le Prix Georges Delerue ainsi que le Prix Plateau pour ses musiques de films, et le prix Klara pour l’ensemble de sa carrière (2006). Ses enregistrements pour la firme Naxos (Anthology of Flemish Music) lui ont valu d’être nommé Ambassadeur Culturel de Flandre en 1996-1997.
  • Biographie
En savoir plus
Jean-Marie Simonis
Belgique, °1931
Après ses humanités gréco-latines, Jean-Marie Simonis (1931) entre au Conservatoire Royal de Musique de Bruxelles où il décroche de nombreux Premiers Prix, principalement dans les branches d’écriture (harmonie, contrepoint, fugue) ainsi que le Prix Gevaert. Il travaille la composition avec André Souris et Marcel Quinet et le direction d’orchestre avec René Defossez.

Titulaire du Prix de Rome et de nombreux prix de composition, du Prix SABAM en 1989 pour l’ensemble de son oeuvre, il est lauréat en 1975 et en 1978 du Concours Reine Elisabeth (morceau imposé pour les demi-finales) pour ses Evocations et son Notturno, tous deux pour piano.

Sa Cantilène pour violon et orchestre est choisie comme imposé à l’épreuve finale du Concours Reine Elisabeth en 1985. Son oeuvre Eclosions obtient le Premier Prix du Concours que la Musique des Guides organise en 1991 pour fêter le 60ème anniversaire du Roi Baudouin et le 40ème anniversaire de son règne.

Il est professeur honoraire au Conservatoire Royal de Bruxelles, et depuis 1974, professeur d’harmonie, de contrepoint et de fugue à la Chapelle Musicale Reine Elisabeth.

Depuis 1985, il est membre de l’Académie Royale des Sciences, des Lettres et des Beaux-Arts de Belgique. Il fut directeur de la Classe des Beaux-Arts en 1997.

Jean-Marie Simonis est l’auteur d’oeuvres symphoniques, vocales et instrumentales; certaines ont fait le tour du monde. La plupart sont éditées et une vingtaine sont gravées sur disques ou CD.
  • Biographie
En savoir plus
Luc Van Hove
Belgique
En savoir plus
Revivez les prestations de Piano 2021
Suivez-nous sur Instagram
Ce site utilise des cookies afin de vous fournir la meilleure expérience possible.
En cliquant sur « ACCEPTER » ou en poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l’utilisation de cookies sur votre navigateur web. Pour plus d’informations sur notre politique de cookies et les différents types de cookies utilisés, cliquez sur En savoir plus
ACCEPTER